samedi 5 mars 2011

Envie de Pastilla

J'ignore où les pigeons du quartier ont passé l'hiver. Nous étions tranquille et voici qu'un énorme oiseau fait ployer une branche d'arbre juste en face de ma fenêtre. Il se gave de bourgeons et le voir m'ouvre l'appétit. J'ai furieusement envie d'une pastilla.

A défaut de pigeon c'est une cuisse de dinde que je vais rôtir (c'est d'ailleurs plus économique), simplement posée sur un oignon haché et deux gousses d'ail aplaties dans une cocotte de fonte. J'ajoute du vinaigre, de la sauce soja, de la moutarde, du miel, du sel et du poivre, une cuillerée à café de raz-el-hanout comme au Maroc, du thym et du laurier bien de chez nous.

J'enfourne et j'oublie au four, sans omettre de retourner de temps en temps.
Si nécessaire on peut ajouter un peu d'eau du même coup.
Ensuite on passe de la graisse de canard fondue au four avec une pincée de curcuma (pour la couleur jaune dorée) au pinceau sur des feuilles de brik. On alterne dans un plat à soufflé, à bords hauts : brick, viande effilochée, cannelle en poudre, graines de sésame, brik, tranches de pommes fruit, un "petit" Brie Bons mayennais (on appuie un peu dessus), brik, pommes, brik.





On remet au four pour 15-20 minutes.



On sert saupoudré de cannelle et de sucre glace. Et on se régale.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)