vendredi 11 mars 2011

J moins 15 avant le nouveau Grand Troc de livres du Plessis

Je vous le disais lundi 4 octobre : çà bouge beaucoup dans les médiathèques. Leur programme s'allonge d'année en année, obéissant quasiment à une programmation qui s'approche de plus en plus de celle d'un espace culturel. Je ne suis pas sure que la plaquette du théâtre municipal d'une sous-préfecture de région soit plus fournie que celle d'une bibliothèque de la région parisienne.

Imaginez le dilemme quand on cumule 4 cartes : la bibli la plus proche de son domicile, celle qui jouxte son lieu de travail, celle du lieu de travail du conjoint, celle qu'on renonce à quitter depuis son déménagement ...

Dans un futur proche la "carte d'agglomération", valable sur plusieurs communes, simplifiera les démarches (pour l'usager) en facilitant la circulation des emprunts. On envisage déjà d'une dématérialisation du prêt, avec téléchargement de films à domicile. On se demande même si l'objet livre continuera d'exister.

En attendant cette (r)évolution et dans l'esprit toujours plus en terme d'offre et toujours mieux en terme de service la ville du Plessis-Robinson(92) avait expérimenté le troc un week-end d'automne.

Les habitants étaient appelés à amener les livres, CD et DVD dont ils étaient prêts à se séparer. A les poser sur de grandes tables. Puis à prendre ce qui les tentait. Impossible de faire plus simple !

Les règles (implicites) étaient de bon sens : tout devait être en bon état et de "qualité". L'année d'édition n'était pas un critère.

Il y eut des va-et-vient toute la journée. Le hall n'a pas désempli, une cohorte chassant l'autre. Les abonnés s'amusaient de voir leurs livres partir entre les mains d'autres personnes qu'ils croisaient de temps en temps dans la salle de prêt. Des conversations s'engageaient. Les échanges allaient bien au delà du simple troc.

Ne ragez pas d'avoir manqué le rendez-vous cette véritable action de développement durable. Une réédition est programmée pour le samedi 26 mars 2011 de 10 heures 30 à 19 heures.

Alors mettez d'ores et déjà de coté ce que vous allez donner ou troquer ... et surveillez les annonces de vos équipements culturels. Il se pourrait bien que le mouvement gagne d'autres villes.

Médiathèque du Plessis-Robinson (92) 2, rue André-Le Nôtre Tél. : 01.46.01.44.70
Courriel : bibliotheque@plessis-robinson.com
Site Internet : http://www.plessis-robinson.com Rubrique « Vivre au Plessis » – « Culture »

2 commentaires:

cuisinek a dit…

Evidemment le livre numérique est la mort du livre papier... il parait même que le vol via internet (comment ?) débute... mais selon certaines bibliothécaires les "e-books" a déjà eu l'effet "mode"... on s'en lasse déjà... La loi sur le livre devrait permettre de faire vivre auteurs, éditeurs, libraires... si on veut que les libraires disparaissent comme les disquaires... il suffit de faire comme pour le disque !

marie-claire a dit…

Il semblerait que les libraires résisteraient mieux que les "grandes surfaces" comme la FNAC.
La qualité du conseil et de la relation de proximité serait déterminante. Mais il faut tout de même beaucoup de courage, c'est certain.
Cela fait tout de même trente ans que la France a imposé le prix unique pour les livres.

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)