mardi 15 mars 2011

Pluie d'enfer de Keith Huff au Théâtre de la Pépinière

(billet mis à jour le 23 mars 2011)
Les deux comédiens, Olivier Marchal et Bruno Wolkowitch sont autant copains dans la vie que sur les planches. C'est dire combien ils devraient être heureux de jouer à la Pépinière. Le seul hic c'est qu'ils ont tellement interprété des rôles de policiers qu'ils en ont, comme ils disent, "soupé des poulets". Pourtant des flics comme ceux-là ils n'en avaient jamais rencontré.

Avec Pluie d'enfer ils nous embarquent dans les bas-fonds de Chicago, pour une balade qui n'a rien d'une promenade touristique.

Leur déambulation les aspire dans la spirale de la déchéance. La frontière entre le bien et le mal s'avère perméable. On s'interroge vite sur la place de la "ligne jaune" qui met à distance le flic du voyou.
Ils nous font éprouver de la compassion pour ces êtres qui ne sont en rien des héros et qui sont chaque jour confrontés au pire de l'espèce humaine. On ressent leur solitude et on assiste, impuissant, à leur huis-clos sous une pluie lancinante. Alcool, drogue et sexe sont les ingrédients d'un piège infernal.

Flashbacks après flashbacks les portraits se précisent sur une mise au point terrible. Les destins se figent au fond d'une descente aux enfers évitant de justesse les clichés et le mélo. On est saisi par Denny et Joe, mais on rit aussi. C'est un spectacle d'une rare intensité.

Pluie d'enfer au Théâtre La Pépinière
7 rue Louis-Le-Grand 75002 Paris, 01 42 61 44 16
Du mardi au vendredi à 21 heures, le samedi à 16 et 21 heures
www.theatrelapepiniere.com


Le spectacle obtient une nomination aux Molières pour les lumières qui ont été crées par Patrice Kebour.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)