mardi 30 août 2011

Autour de la folie de et par Arnaud Denis au Lucernaire

Arnaud Denis ne tourne pas autour de la folie comme une abeille au-dessus d'un pot de miel. Il plonge dedans et nous avec qui ressortons de la petite salle du Lucernaire le cœur chaviré et l'esprit en ébullition.

Un peu comme ces attractions qui, du coté de Marne-la-Vallée, propulsent dans un pays imaginaire qui effraie et enchante à la fois. Qui font perdre les repères en donnant l'envie pourtant d'y retourner sans délai.

A peine assis sur les coussins moelleux on se dit qu'on ne se fera pas avoir, qu'on connait les ficelles et puis, l'instant suivant, on s'étonne d'avoir déjà abandonné toute résistance alors que le comédien n'est même pas encore apparu sur la scène.

La voix, les voix, nous ont happés dans son monde. Malgré la langue étrangère, malgré (ou à cause) de l'absence de sous-titrage. Çà commence fort !

Cela fait au moins quatre ans qu'Arnaud Denis potasse le sujet. Textes et musiques ont été choisis et préparés aux petits oignons pour composer un menu de scénettes très contrastées, exploitant chacune une facette de la folie. On se dit qu'on a déjà entendu ou lu cela quelque part, mais sans situer parfaitement tant l'interprétation est personnelle. Pas d'inquiétude, vous aurez le menu complet en fin de spectacle au bas des marches ... pour pouvoir vous replonger dans le pot de miel.

Comme ces tartines de Maupassant, Flaubert, Lautréamont, Michaux et Shakespeare sont gouteuses ! Surtout entrelardées de Karl Valentin et de Francis Blanche. Car si la folie peut être gênante elle a aussi le droit d'être drôle. Le comédien est un artiste hors pair, de la trempe d'un Philippe Caubère pour ceux qui se souviennent de la Danse du diable. Capable de faire surgir un nouveau personnage en une fraction de seconde, modifiant et sa diction et son allure. Ce transformiste de l'émotion explore les limites de l'espace et de la conscience en nous prouvant que toutes nos idées de proportion sont fausses. Sans la moindre triche.

On sera les premiers à dire demain aux copains mais allez-y donc ! Qu'est-ce-que vous attendez ? C'est trop top ! A tel point qu'on en bafouillera le titre de la pièce que la majorité désigne déjà sous le titre prometteur d'Éloge de la folie.

Pas de doute que le feu brûle dans cette ancienne usine de chalumeaux devenue théâtre.

Autour de la folie, au Lucernaire, 53 rue Notre-Dame des champs, 75006 Paris.
Standard : 01 42 22 26 50, réservations : 01 45 44 57 34
Du mardi au samedi à 20h jusqu'au 16 octobre, les dimanches à 17h
www.lucernaire.fr

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)