mardi 5 mai 2015

Des produits de beauté pour une mère et sa fille

Ce n'est pas un sujet récurrent sur le blog mais les questions de beauté y ont tout de même leur place. J'ai apprécié les nouveautés Bourjois lors du dernier Salon du blog culinaire. Et j'avais consacré un article détaillé à la gamme Bio Naïa de Marque Repère avant les vacances d'été.

Le bio prend de plus en plus d'importance, y compris dans la beauté où il commence à damner le pion au "conventionnel". Admirez au passage le lexique : bio versus conventionnel, chez l'esthéticienne, homéopathie versus allopathie chez le pharmacien.

Bref le conventionnel comme ils disent c'est plus de 5000 ingrédients, le plus souvent chimiques (et le cas échéant un peu toxiques) quand le bio doit se limiter à 140. C'est un pari dans un tel contexte de parvenir à faire aussi bien en terme de sensation et de parfum. Mais les progrès sont là et on peut maintenant se chouchouter bio à prix corrects avec par exemple la gamme Bio Naïa, depuis que Marque Repère (il y en a peut-être d'autres) s'est lancé dans l'aventure.
J'avais posté cette photo mystère sur les réseaux sociaux, interrogeant sur son contenu. Il est temps de sortir les flacons de la trousse. Un seul est labellisé bio mais ils sont tous testés sous contrôle dermatologique.

J'ai commencé par le spray dépilatoire. Sa promesse de sentir bon n'est pas mensongère, mais les fruits rouges masquent tout de même difficilement l'horrible odeur d’acide thioglycolique caractéristique des crèmes dépilatoires ou des produits pour permanentes employés chez les coiffeurs.

Son odeur est typique des mercaptans (produits chimiques soufrés). Un petit coup d'oeil sur la formule confirme la présence d’acide thioglycolique. Ce ne doit pas être possible de s'en passer et ce n'est pas demain la veille qu'on pourra établir une formule bio. Très sincèrement je vais plutôt m'orienter vers des bandes de cire ou le rasoir pour les aisselles.

Ceci étant je ne suis pas très concernée, ayant l'énorme avantage de ne pas devoir être esclave de mes poils suite à une épilation au sucre qui fut ultra-efficace.

J'ai dit que je testais, je teste donc. Je place la barre au-dessus de l'engagement d'obtenir des jambes douces en 5 minutes. Je m'attaque aux aisselles.

La mousse coule vite et on se surprend à devoir éponger en dessous, ce qui n'est carrément pas pratique en gardant les bras en l'air. Je n'ai pas de spectateur à cet instant mais je subodore avoir une allure "grand singe". Par chance j'avais eu la bonne idée de mettre en route au préalable la minuterie de mon téléphone, cinq minutes c'est tout de même long les bras en l'air. Et debout dans la baignoire à rien faire d'autre ...

Au bout du laps de temps recommandé le mode d'emploi préconise de "retirer la mousse avec l'éponge". Où est cet instrument dont on me parle ? J'attrape un gant de toilettes en me disant que cela fera l'affaire. J'ai appris, depuis, que la petite éponge pour enlever la mousse est à l'intérieur du bouchon, ce qui est écrit nulle part.

Je rince abondamment mais je ressens des picotements, avec la très forte envie de se redoucher. Le résultat correct mais il y avait peu à faire.

J'adopte ? J'adopte pas ?
A tout prendre je préfère le rasoir, ou du moins le même produit en crème pour ne pas couler. Et je suggère de préciser  où se trouve cette éponge.

Second test, une évidence, le lait corps sous la douche. D'une part parce que l'emploi du spray dépilatoire exige que le corps soit indemne de toute trace "d'autres produits comme les crèmes ou les huiles ...", parce que je ressens le besoin d'apaiser ma peau et parce que je suis toujours dans la baignoire, à portée de douche.

Concernant ce lait, c'est justement le propre de ce produit de se rincer, la composition étant spécialement étudiée pour hydrater la peau comme un lait corps "normal", sans les désagréments de la peau laissée grasse et qui ferait des traces sur les vêtements... mais je ne suis pas fan du principe. Je me demande s'il a eu le temps d'agir. (même si je veux bien croire que oui). Je n'ai pas franchement besoin de ce soit-disant gain de temps. Mais je conviens que le résultat est fort agréable et satisfaisant.

J'adopte ? J'adopte pas ?
A tout prendre je préfère le lait corps nourrissant qui est tout de même moitié prix.

Poursuivons avec le lait corps nourrissant. Très pratique avec sa pompe. Il est parfait pour une peau sèche comme la mienne.

J'adopte ? J'adopte pas ?
Il est approuvé, vous l'aurez compris. Et je vous donne une astuce beauté : le laisser en évidence près de l'évier pour adopter le réflexe de se nourrir les mains après chaque lavage. Ce n'est pas sa fonction première mais si vous connaissez une crème pour les mains qui soit conditionnée dans ce type de flacon alors on en rediscute ...
Il y avait aussi, juste à coté sur la photo, une huile sèche sublimante. Argan, sésame et rosier muscat assurent une peau satinée sans trop la parfumer parfumer.

J'adopte ? J'adopte pas ?
Son action est très agréable mais cette huile n'est pas aussi efficace que le précédent lait.  Je dois dire qu'il n'y a pas photo avec l'huile prodigieuse de Nuxe que j'adore, mais qui est hélas sans comparaison au niveau prix. Je pourrai rester fidèle à l'huile sèche Bio Naia dont le vaporisateur diffuse dans un spectre moins large et qui me semble plus nourrissante. J'adopterai en alternance, suivant le conseil d'une esthéticienne : vaut mieux un lait à petit prix tous les jours plutôt qu'un produit haut de gamme une fois par semaine.
J'avais un très joli vernis à ongles (Bourjois pour ne pas le nommer) qui après huit jours (oui huit) de bons et loyaux services commençait à donner des singes de fatigue. je prenais l'avion le lendemain et pas question d'emmener du dissolvant dans mes bagages puisque je n'avais pas pris la formule soute pour ne pas perdre de temps à attendre la valise après l'atterrissage.

J'ai donc poursuivi le test avec le bain dissolvant flash. Il serait plus juste d'employer le terme "démaquiller". Je suis un peu sceptique, n'ayant jamais employé ce type de produit. Glisser mes doigts un par un dans un flacon opaque me fait l'effet d'une blague.

J'adopte ? J'adopte pas ?
J'approuve haut la main. Quel progrès ! C'est propre, rapide et finies les mauvaises odeurs auxquelles je suis sensible.

Le dentifrice soin complet à la menthe bio fut le seul que j'ai pu glisser dans ma trousse pour les vacances ... en raison des exigences drastiques des contrôles aériens, lesquels d'ailleurs ne sont pas les mêmes d'un aéroport à l'autre. En gros, il vaut mieux tout éviter. Mais il est utile de connaitre la loi : on a le droit d'emmener jusqu'à dix flacons contenant chacun pas plus de 10 ml de produit liquide. Pour les gels et les crèmes c'est le flou total.

Si on effectue une liaison régulière on peut acheter en double mais pour les escapades, il faudrait profiter d'un tarif spécial car ça finit par revenir cher de se voir poubelliser ses crèmes hauts de gamme. Leclerc est à ce titre un excellent compromis.

J'adopte ? J'adopte pas ?
Ce dentifrice est revenu avec moi. Pas question d'abandonner un produit aussi satisfaisant. Adopté !

Vous avez peut-être remarqué sur la photo deux sachets. Des bâtonnets peau nette SOS Imperfections imprégnés d'une lotion pour assécher un bouton intempestif. Et puis des bâtonnets démaquillants SOS Make'Up pour retoucher un rouge à lèvres qui aurait débordé. Je n'ai pas d'imperfection à camoufler et je ne me maquille pas. je ne peux pas juger mais je vais en faire cadeau à mes enfants qui en feront bon usage.

J'adopte ? J'adopte pas ?
J'approuve le principe et je ne doute pas de son intérêt pour qui est concerné. Je parie d'ailleurs que  respectivement mon fils et ma fille vont subrepticement les glisser dans leurs trousses à leur prochain passage.
Il y a enfin un flacon d'eau micellaire et j'aurais du commencer par lui tant ce produit est devenu un allié de la beauté féminine, même si je suis sûre que les hommes l'utilisent aussi. Vantée par les stars, les tops, les make-up artists et de nombreux dermatos, l’eau micellaire est devenue en l’espace de quelques années le nouveau geste démaquillage incontournable. Elle tient son nom des micelles qu’elle contient qui sont de petites particules qui emprisonnent les impuretés et les mélangent à la phase aqueuse pour être éliminées.

Elle a la fraîcheur d’une eau et l’efficacité d’une huile démaquillante. Son pouvoir nettoyant est radical envers tous les fonds de teint, rouges à lèvres et mascaras, même waterproof. Elle est apaisante, convient à tous les types de peaux, n'irrite pas et ne nécessite pas de rinçage comme "autrefois" l'emploi du lait démaquillant, suivi de l'application d'un tonique.

J'ai beau être adepte du basique savon de Marseille (atypique jusqu'au bout des ongles !) cette eau est vraiment très agréable et je suis convaincue au premier essai.

J'adopte ? J'adopte pas ?
Sans aucune réserve, assurément. Surtout au prix de vente de 3, 67 € les 500 ml. La marque la moins chère que j'ai trouvée (et dans un flacon très semblable) est Garnier à 4, 80 € les 400 ml. Et le prix peut vite grimper jusqu'à 19, 50 € chez Biotherm pour seulement 200 ml. N'ayons pas peur des mots, Inell est une aubaine et on peux à ce prix là en offrir autour de soi.

Je vais tout de même y aller de mon grain de beauté : préférez une compresse (pas la peine d'en acheter de stériles) à un coton démaquillant qui va laisser des petites fibres sur votre peau et surtout l'irriter. personne n'a besoin de cela.
Je ne suis sans doute pas très représentative de la femme contemporaine dont j'ai appris qu'elle passait en moyenne 46 minutes chaque jour dans sa salle de bains. C'est (au moins) le temps que je consacre au blog. Je suis allergique à de nombreux composants, je ne me maquille pas, je ne sèche même pas mes cheveux qui sont restés dans leur couleur naturelle (je suis sans doute une ovni), le vernis à ongles est rarissime. J'ai parfois des velléités en terme de maquillage et  je connais le sujet mais tout ce temps passé me retient et disons que je place la beauté ailleurs.

Par contre j'apprécie les produits de soins et tout ce qui fait gagner du temps, à un prix correct, avec une promette de qualité. Je suis toujours très à l'écoute de ce que fait Marque Repère que je n'ai jamais pris en défaut et je n'ai donc aucun scrupule à les recommander, aussi bien dans ce domaine que dans le secteur alimentaire.

Un programme chouchoutage auquel je vous associe :
J'ai appris que cette marque organise un événement le 24 juin prochain après-midi, qui met à l’honneur la beauté, l’hygiène, le soin et la puériculture.

Au menu :
- cocooning et soins pour les femmes et les hommes (bonne idée n'est-ce-pas ?) à travers de nombreux ateliers ludiques et gratuits (manucure, coiffage malin à petit prix, gestes pour changer bébé au quotidien...)
- ateliers pédagogiques pour les jeunes parents
- encadrement et jeux pour occuper les enfants pendant que les parents prennent soin d’eux
- conseils pour adapter ses dépenses à son budget
- …

J'y suis invitée en tant que bloggeuse mais 30 personnes du grand public pourront participer à cet événement, en compagnie de 2 personnes de leur entourage. Je serai très heureuse de vous faire gagner des places.

Vous pourrez venir en famille ou entre amis pour tester les produits dont j'ai parlé, participer à des animations, poser des questions, donner votre avis et recevoir des conseils pour réduire vos dépenses quotidiennes d'un tiers, ce qui en tant de crise devrait vous réjouir. Il y aura aussi un buffet avec des recettes à moins de 2 € pour se régaler tout au long de la journée...

Je ne vais pas compliquer les choses avec un concours, ni exiger que vous vous abonniez à mon compte Twitter, ni vous demander de liker la page facebook A bride abattue, ni encore d'inscrire votre mail dans le rectangle en haut à droite de la page d'accueil pour recevoir par mail le texte des derniers billets publiés (cela étant c'est pratique et comme la mise en page est respectée je recommande la formule).

Vous faites comme bon vous plaira. Je ne gagne pas d'argent à multiplier les clics. Il n'y pas d'écran publicitaires intempestifs sur le blog. Je cherche juste à partager avec mes lecteurs mes coups de coeur, ou le cas échéant les mettre en garde quand je suis déçue.

Envoyez simplement et sans même mon intermédiaire avant le 10 juin vos coordonnées complètes (nom, prénom, téléphone et adresse mail) à l'adresse atelier@marquerepere.com pour participer au tirage au sort qui aura lieu le 11 juin.

Marque Repère est la Marque de Distributeur des Centres E.Leclerc. Créée en 1997, elle compte aujourd'hui plus de 6000 références allant de l’alimentaire, à l’hygiène et soin en passant par l’entretien de la maison. Engagée dans des démarches éco-responsables, la marque propose un rapport qualité/bénéfice/prix inégalé que je n'ai plaisir à souligner.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés