samedi 9 mai 2015

J'ai expérimenté les beignets de fleurs d'acacia

Les parcs sentent si bons au mois de mai. Chaque année, je me jure que je me risquerai à faire des beignets de fleurs d'acacia ... Les craintes l'emportent toujours sur l'envie. Par chance je suis tombée sur un billet certes ancien (mai 2007) mais tellement encourageant que j'ai suivi la recette et le mode d'emploi.

Grand merci donc à Lilo de Cuisine Campagne que je vous invite à découvrir à votre tour. Son article est complet, comme je les aime. Vous y apprendrez que l'histoire de l'acacia, qui est en fait un robinier, commence à la cour du roi Henri IV, rendu célèbre auprès des gourmets par sa poule au pot.

Le premier spécimen a été planté en 1601 place Dauphine. Il peut vivre trois siècles et c'est le plus vieil arbre de la capitale. Le miel que les abeilles fabrique avec son pollen est des plus délicats.

Il existe en rose et en blanc, les deux étant comestibles. Enfin il est facile à cueillir. Il suffit de se munir d'une paire de ciseaux pour couper les grappes en laissant un bout de tiges, que l'on ne consommera pas (nous ne sommes pas des girafes) mais qui sera bien utile pour déposer les fleurs dans la friture.

Vous apprendrez beaucoup d'autres choses en lisant Lilo qui qualifie à juste titre ces fleurs de subtil mélange de miel aux accents de bergamote ou de fleurs d'oranger". Voici sa recette, à laquelle je n'ai presque rien modifié.

Lilo préconise une bière blonde. J'en ai choisi une blanche, l'Edelweiss. On a la possibilité d'employer aussi bien l'originale, blond pâle, fraîche, acidulée et équilibrée, dont la pointe d’acidité est contrebalancée par une fraîcheur fruitée et qui révèle en fin de bouche un subtil goût de pomme.

Ou bien Edelweiss Zestes d’Agrumes et Touche de Miel pour l'association entre la fraîcheur acidulée des zestes d’agrumes et la douceur du miel.

Ingrédients :
une vingtaine de fleurs d'acacia (blanches ou roses) - 180 g de farine - 1 oeuf - 50 g de sucre en poudre - 150 ml de lait - 150 ml de bière blonde ou blanche - une pincée de sel - de la Végétaline

1. Dans un récipient à bords hauts, versez la farine, le sel et faites un puits. Ajoutez l'oeuf, le sucre en poudre (inutile d'ajouter un sachet de sucre vanillé si vous conservez votre sucre dans une bouteille avec une gousse) et fouettez au milieu.

2. Incorporez le lait puis la bière. Fouettez quelques minutes pour rendre la pâte bien lisse. Laissez reposer 15 minutes.

3. Pendant ce temps, secouez délicatement les grappes de fleurs pour retirer les petits insectes logés à l'intérieur (encore que après la friture ils ne seront pas bien dangereux).

4. Faites doucement chauffer votre bain de friture (personnellement je préfère la Végétaline pour ce genre de choses, comme le faisait ma grand-mère, mais vous pouvez faire à votre guise ).

5. Saisissez la grappe de fleurs d'acacia par la tige et trempez-la généreusement dans la pâte à beignets. Laissez égouttez quelques secondes et plongez-la dans la friture. Comptez deux beignets dans la friteuse par plus. Faites cuire environ 2 minutes de chaque côté, jusqu'à ce que les beignets soient légèrement dorés.

Je ne recommande pas de saupoudrer les beignets de sucre glace depuis que je sais que ce sucre a un énorme pouvoir sucrant. Dégustez tiède, nature, ou avec des fraises simplement équeutées et coupées en deux, donc sans sucre ajouté.

Et voilà comment nous nous sommes régalés, en nous promettant de recommencer à la prochaine balade à vélo, parce que dans nos parcs et jardins publics ce ne sont pas les robiniers qui manquent.
S'il vous reste des fleurs vous pouvez les égrapper pour embellir une salade verte. Elles se mangent aussi bien crues que frites.

Glycine, lilas, jasmin, lavande, mauve, sureau sont pareillement comestibles ... pour n'en citer que quelques-unes.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés