samedi 19 novembre 2016

Les amoureux de Shakespeare par les Mauvais Elèves

Quel beau jour pour un rêve éveillé. Mes rêves c'est ma réalité. Voilà commence la comédie (presque musicale) que l'on peut savourer au Poche Montparnasse. J'avais vu la version (plutôt sérieuse) du Songe d'une nuit d'été dans la mise en scène de Guy-Pierre Couleau cet été au Théâtre du Peuple de Bussang (Vosges) et cela ne m'a pas empêchée le moins du monde d'apprécier cette réécriture fantaisiste.

Nous sommes en Angleterre, mais dans les années 60, où quatre jeunes londoniens, Héléna, Hermia, Démétrius et Lysandre se retrouvent dans une forêt pour leur premier feu de camp. Lysandre et Hermia, épris l’un de l’autre, profitent d’un moment d’inattention de leurs amis pour partir tous les deux se conter fleurette. Héléna, qui elle n’a d’yeux que pour Démétrius, essaye en vain de lui faire part de son amour. Il la repousse et part à la recherche d’Hermia pour lui déclarer sa flamme.

Arrivent alors les Pucks, êtres farfelus et magiques de la forêt, invisibles pour les humains. Outrés par l’attitude de Démétrius, ils montent un stratagème pour le rendre amoureux d’Héléna. Ils se souviennent alors d’une plante magique qu’il faut déposer sur les yeux d’une personne endormie ... à condition qu'ils ne confondent pas les deux garçons ...

Les quiproquos s'enchaîneront et les personnages passeront par tous les sentiments amoureux, en les illustrant avec les plus grands tubes anglais des années Beatles chantés a cappella  pour notre plus grand plaisir.

Les Mauvais Élèves sont une compagnie de quatre comédiens, qui en 2013, sous la direction de Shirley et Dino, créé son premier spectacle Les Amoureux de Marivaux. Ils se sont rencontrés dans le même cours de théâtre et ont sympathisé autour d'un point commun : la volonté de laisser parler leurs envies et leur fantaisie et en finir avec les cours trop rigoureux où l’on impose une seule façon de jouer un personnage. Ensemble, ils font appel à leur créativité pour permettre la rencontre entre le texte d’un auteur classique et leur propre imagination.

Trois ans après le succès rencontré par leur premier spectacle (plus de 300 représentations, notamment dans ce même théâtre du Poche Montparnasse), les Mauvais Élèves se retrouvent et réitèrent l’expérience avec Les Amoureux de Shakespeare, sous le regard toujours aussi bienveillant, professionnel et plein d’humour de Corinne (qui la première a eu l'idée du spectacle) et Gilles Benizio.

La création a eu lieu cet été au festival Off d'Avignon où le public a validé le parti-pris artistique marqué par une grande liberté de jeu, d’improvisation, de montage des scènes, de costumes et de choix des chansons dans un espace qui n'a pas besoin de décor.

Les costumes (de Mariette Niquet Rioux) rappellent sans équivoque les années 1960 en Angleterre, et s'accordent avec le choix des chansons des Beatles, des Kinks, des Troggs... que l'on retrouve avec une pointe de nostalgie nuancée de dérision, à la mesure du nom de leur troupe qui est loin d'être mauvaise.

On aurait envie qu'ils revisitent tout le répertoire !

Les amoureux de Shakespeare d’après Le Songe d’une nuit d’été
par les Mauvais Elèves
Mise en scène de Shirley et Dino
Avec Valérian Béhar-Bonnet, Elisa Benizio, Bérénice Coudy et Antoine Richard
Au Poche Montparnasse
75 boulevard du Montparnasse, 75006 Paris
Du mardi au samedi, du 15 novembre 2016 au 8 janvier 2017 à 21h puis du 10 janvier au 22 mars 2017 à 19h (car le spectacle est prolongé en raison de son succès)

Le Théâtre de Poche propose une sélection d’ouvrages en lien avec la programmation, disponible sur place. Le Bar accueille le public du lundi au samedi de 18h à 23h et le dimanche de 14h à 19h. Et je voudrais lui attribuer une mention spéciale pour le choix des produits La Belle-Iloise, servis sur ardoise, entre lesquels il est difficile de fixer son choix. et puis pour la quiche et les desserts maison de Rachel comme le fondant au chocolat.
La photo qui n'est pas logotypée A bride abattue est de Marc Chatelard.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)