samedi 5 novembre 2016

Retrouver ses énergies au Moulin de Grouches (80)

Si la région d'Amiens était un lieu important de culte celte, il faut savoir que Lucheux (Luxie) l'était tout autant. Etymologiquement le nom vient du latin lux, et signifie donc lumière comme d'autres villes françaises, par exemple Luchon.

Ce fut un foyer druidique important parce que ce pays est géobiologiquement riche, et autrefois un centre de guérison, utilisant les sources. Les rois de France connaissaient bien cette vallée et y ont construit un château de défense du royaume contre les invasions venant du nord.


Samara, qui se trouve à une trentaine de kilomètres, est un parc archéologique construit sur un site archéologique majeur qui témoigne de cette activité comme je l'ai relaté il y a quelques jours à propos de la cérémonie de Samonios.

C'est donc assez naturellement que Pierre Lefebvre a découvert non loin de là un endroit marqué par un vortex, du nom que l'on donne à un tourbillon énergétique qui permettrait le passage vers d’autres mondes parallèles.

Il s'agit du Moulin de Grouches qui se trouve non loin de Doullens, exactement au 17 rue du Moulin à Lucheux (80600). Mais méfiez-vous de votre GPS car il existe plusieurs rue du Moulin dans la région et il est très fréquent qu'on se perde avant d'arriver.

Peut-être cela fait-il partie de la cure ...
Pierre dit qu'on n'y vient pas par hasard, ce que je prétendrais en ce qui me concerne. Je n'avais aucune autre ambition que de comprendre, sans prétendre entamer une cure de jouvence ou même détox et encore moins une diète ou un jeûne.
Il se pourrait que votre arrivée soit annoncée par Isidore qui est le gardien des lieux et dont l'aboiement est tonitruant, le temps de lancer l'alerte. Car une fois adoubé par le propriétaire il sera un amour de compagnon, tellement gentil qu'il fait bon ménage avec deux chats.
Ce qui frappe en premier c'est la beauté de l'endroit, et son calme, propice, de toute évidence à la relaxation. Le bruit de l'eau est apaisant. Les cygnes sont majestueux. Les tables sont accueillantes en extérieur même si la saison est peu propice à prendre ses repas dehors.
On est immédiatement rassuré sur la qualité du repos dont on va bénéficier. Les oiseaux y sont préservés. Le moulin est un refuge de la Ligue de Protection des Oiseaux.
De nombreux nichoirs et mangeoires sont accrochés à l'arrière de la maison.
La personnalité du fondateur :
Pierre Lefebvre est pharmacien. Il a repris une pharmacie où il a fallu entièrement recréer la patientèle. Le rôle du pharmacien est devenu primordial depuis que (sauf exception) le médecin expédie ses consultations en 10 minutes et que la confession n'existe plus. Car quoiqu'on puisse en penser le curé jouait un rôle primordial.

Quand il a cédé sa pharmacie, au bout de 8 ans, Pierre s'est mis à la recherche d'une vieille bâtisse où il serait possible de proposer des chambres d'hôtes, et du développement personnel dans un lieu qui serait favorable au partage.

Idéalement il avait prévu de s'installer dans le Sud mais une fois arrivé ici il a été convaincu que c'était le lieu idéal. A cause de la présence de l'eau, et surtout d'une force qu'il reconnaissait comme étant un vortex.

Son projet s'est affiné et il a entrepris de suivre l'enseignement d'Alain Rousseaux qui fut le fondateur du mouvement naturopathique en France dans les années 70.

La formation a duré trois ans et a abouti à la création de PranaHvital, un nom où Prana signifie la pratique naturopathique, H l'hygiène et vital la vitalité. Le Prana est aussi l'énergie vitale que respirent les indiens. Et la lettre H se rapporte autant à l'humain, l'harmonie et l'hospitalité. C'est un nom qui a un vrai sens.

Une médecine préventive :
Pierre Lefebvre ne se présente jamais comme un médecin. Il situe son action dans le secteur de la prévention, donc en amont de problèmes de santé avérés. Ce qu'il préconise a pour intention d'augmenter la vitalité, en particulier de se désencombrer de ses déchets, pour que le corps puisse se prendre en main tout seul comme il l'explique lui-même.

Il revendique l'empirisme puisque personne ne sait comment mesurer la vitalité mais cela n'a guère d'importance.  Mais selon lui, et il est convaincant, savoir comment cela fonctionne importe peu si on peut constater des résultats.

Sa réflexion s'appuie sur l'observation que toutes les médecines sont construites autour de trois grands piliers : l'alimentation, l'exercice physique et la gestion du stress. 

A cela s'ajoutent les principes de la naturopathie qui agit sur 4 corps qui ne font qu'un et qui demandent chacun une attention particulière :
- Le physique, qui passe par le minéral
- L'énergétique, qui repose sur le végétal,
- Le mental qui correspond à la dimension animale,
- Le spirituel qui est l'humain.

Si on comprend qu'on doit travailler ces quatre corps dans les trois piliers on peut transformer sa vie en l'espace de dix jours. Parce que le but ultime de l'homme est d'être en joie. Pour cela il faut, dit Pierre, que les quatre corps soient alignésQuand le mental ne peut plus tenir, alors ne nous étonnons pas que le corps lâche et qu'on dorme. Il faut alors céder au besoin de sommeil, faire de l'exercice et boire beaucoup d'eau. Et puis manger sainement, j'y reviendrai.

Un lieu accueillant :
La grande salle du rez-de-chaussée du moulin est l'endroit où les résidents-curistes-stagiaires-amis, les termes sont quasiment équivalents, se croisent au fil de la journée.
On peut s'y poser pour lire. Pierre est passionné par les découvertes de la médecine quantique, et sa bibliothèque est quasiment à disposition des hôtes. Le sujet est d'ailleurs très actuel et s'infiltre jusque dans les romans, comme je l'ai remarqué dans le dernier livre d'Evelyne Dress, les chemins de Garwolin. C'est encore dans cette pièce que l'on vient pour s'hydrater d'une boisson chaude, discuter de choses et d'autres, partager ses expériences, s'écouter (on ne dira jamais combien c'est important).
On peut aussi y méditer puisque le vortex agit au bout de cette salle, surtout devant une petite statue de la Vierge noire qui est un objet de famille qui a trouvé naturellement sa place dans une niche. Sur une poutre, à droite du superbe orgue (Pierre est aussi musicien) on devine une statue de Saint Pierre achetée à Riquewhir. Le moulin de Grouches est ainsi un lieu sacré non dévoyé par le dogme précise le propriétaire. Ici dit-il, l'humain arrive brut et repart raffiné.
Car la promesse de Pierre est de retrouver "ses" énergies, aussi bien physiques que spirituelles. Ce qui m'a paru singulier c'est que sa pratique n'est pas coercitive. Il emploie peu les injonctions et ne condamne rien. J'aborderai dans un billet spécifique les règles d'une alimentation saine. Vous constaterez qu'aucun aliment n'est interdit, mais qu'il est recommandé, soit de ne pas en consommer certains ensemble soit de ne pas en abuser (comme le sucre).

Le déroulement des journées est donc assez paisible. Sans ordre du jour, sans liste de ce qu'il faut faire ou ne pas faire. Ce n'est pas ici qu'on trouvera derrière la porte de la chambre les horaires des repas ni aucune heure limite.
Il peut arriver qu'une quinzaine de personnes se trouvent au moulin en même temps, surtout en période d'accueil de stagiaires car une maison voisine offre des salles de réunion pour des formations particulières (par exemple le chant, la kinésithérapie ... organisés sous l'égide d'autres instances que PranaHvital).

Spontanément tout le monde se retrouve à table au même moment, y compris ceux qui sont en diète ou même en jeune car la salle à manger, située dans la véranda, se prolonge par un salon avec des fauteuils confortables. Même les animaux viennent alors se joindre à l'assemblée.

Ce sont des moments supplémentaires de partage et d'échanges. Et c'est un des aspects positifs.

Autre point fort, le calme du voisinage, ce qui fait que les nuits sont profondes et le sommeil vite réparateur.

Le sauna est très apprécié :
Accessible par l'intérieur de la maison, un sauna sec permet d'enclencher un processus de sudation et ainsi l’élimination des toxines du corps, des impuretés de la peau ainsi que des tensions musculaires et nerveuses.

C'est la forme traditionnelle du sauna finlandais, d'ailleurs le mot sauna signifie "suée" dans la langue finoise. Il se pratique sans verser d’eau sur les pierres volcaniques chaudes. La température est très élevée, 95°C et l'atmosphère très sèche. Comme bénéfices il favorise la détente, élimine les tensions mentales et physiques et soulage du stress et de la fatigue. Enfin il améliore la peau et notamment l’aspect de la cellulite. Il stimule le système immunitaire et améliore la circulation sanguine, le rythme cardiovasculaire et le sommeil.

Il ne fera pas maigrir s’il n’est pas pratiqué dans le cadre d’une activité physique régulière combinée à une alimentation saine et équilibrée. Par contre le sauna est déconseillé aux personnes souffrant d'insuffisance veineuse ou rénale, d’épilepsie, de troubles cardiaques et maladies cardiovasculaires, d’asthme et interdit aux femmes enceintes.
Il est conseillé de ne pas boire avant mais après, abondamment. Pierre explique que dans l'idéal on y reste 15 minutes puis on sort marcher dehors sur la pelouse jusqu'à ce qu'on commence (à peine) à ressentir la fraicheur. L'espace est assez vaste pour avoir le sentiment d'avoir même fait un peu d'exercice. Les plus courageux se seront fait expliquer le fonctionnement de la douche extérieure avec l'eau qui actionnait autrefois la roue à aubes.
Suit une période d'environ 15 minutes allongé dans une sorte de balançoire qui est très propice au repos et on peut recommencer pour une voire deux autres séances à l'identique.

Une activité physique indispensable :
Il n'y a pas au moulin de salle d'entraînement sportif, même si quelques équipements sont présents. Les alentours offrent des occasions de balades suffisantes pour satisfaire les besoins en exercice.
D'abord dans le village de Lucheux pour ceux qui n'oseraient pas s'aventurer dans la campagne. En se rendant par exemple jusqu'à la chapelle Saint Léger, du nom du saint décapité à l'entrée du village en 678. La symbolique est belle : le saint est revenu à Lucheux en tenant sa tête entre ses mains. Ici les énergies des lieux obligent à lâcher la tête pour que le corps puisse alors s'exprimer.
Seule crainte, celle des chasseurs mais depuis qu'ils portent un gilet fluo, désormais obligatoire, leur allure est assez comique si on se place du point de vue du gibier qui doit les voir venir de loin.
Un troupeau de biches est élevé juste à coté du moulin. Des canards aussi.
Avec les teintes d'automne, les bois sont vraiment beaux. Et si on a pris la précaution de se munir de bottes on peut se risquer jusqu'aux étangs. N'oubliez pas que l'eau est partout. On trouve en cette saison des pommes, des noix et noisettes (la "coutume" veut qu'on les rapporte au moulin pour les consommer ensemble), des mûres et framboises, des champignons (sur la photo un coprin chevelu), et beaucoup d'herbes aromatiques ou médicinales qui font l'objet d'une cueillette spécifique au cours d'un stage de cuisine à certaines dates, avec Wojciech Kondrat, psychologue, coach cuisine et santé, et cofondateur de l'Institut PranaHvital.

Et si notre intestin était ce que l'on a de plus précieux ?
Pierre Lefebvre soupire : il y a tellement de monde qui ne va pas bien. La médecine allopathique ne fait plus de santé. C'est le recours de l'urgence et de la défaillance. Les médecins sont coincés par la molécule chimique.

L'intestin doit non seulement digérer, mais aussi assimiler. Il fabrique 70% de nos défenses immunitaires. C'est notre second cerveau car il contient énormément de neurones qui fournissent 90% de la sérotonine qui est l'hormone de la bonne humeur. Entretenir son intestin en bonne santé est fondamental. Pourtant 90% des gens l'ont enflammé. Beaucoup subissent des symptômes sans plus les reconnaitre parce que le cerveau s'habitue à la douleur et qu'il a la capacité de zapper ce qui fait mal comme les ballonnements, les spasmes.

On dit qu'on s'écoute trop mais ce n'est pas exact. Ce sont à nos petits caprices que l'on cède et pas à notre corps. Et c'est précisément à son écoute que la naturopathie nous invite. Pierre est persuadé qu'on peut commencer par essayer des petites choses sur une semaine, en mesurer les bénéfices, et se dire plus tard : mais pourquoi je ne l'ai pas su plus tôt !

Dans le prochain article, je ferai le point sur la cure naturopathique et les questions d'alimentation.

Institut PranaHvital
Moulin de Grouches
17 rue du Moulin 80600 Lucheux
Tel : 03 22 32 06 51

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)