mardi 21 février 2017

Inauguration du Théâtre 13-Jardin rénové

Deux ans de travaux de rénovation et de remise aux normes ont été nécessaires avant qu'Anne Hidalgo, Maire de Paris, puisse inaugurer la salle de spectacle Jardin rénovée du Théâtre 13.

Réalisés par l’architecte Eric Pannetier, ils ont porté sur l'amélioration du confort, l'accessibilité pour les personnes en situation de handicap, la remise aux normes de sécurité et environnementales, une amélioration des conditions de travail des artistes et des salariés, l'isolation phonique de la salle de représentation, l'agrandissement du hall d’accueil et l'embellissement de l’ensemble des espaces... 


Plusieurs discours se sont enchainés avant que la plaque ne soit dévoilée (et on verra qu'elle rend intelligemment hommage à Jacques Toubon pour avoir été à l'origine du projet quand il était ministre de la culture).
Avant Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire en charge de la culture (et de tant de choses), Jérôme Coumet, Maire du 13e (à droite sur la photo) fut le premier à s'exprimer à propos de la réouverture du site historique de ce théâtre 13, dont il rappela qu'il fut inauguré officiellement en 1981.
L'opération témoigne de la vitalité de l'arrondissement après la bibliothèque Glacière, le gymnase Blanqui, l'écoquartier Rungis, à quelques semaines de l'ouverture d'une salle de spectacles de 900 fauteuils, place d'Italie à la place du cinéma Grand Ecran. On comprend que la Marianne d'or de la Culture lui ait été décernée en 2016 pour une telle offre.

Les nostalgiques pourront revoir Dernier Domicile Connu, le film réalisé par José Giovanni en 1970 avec Lino Ventura, Marlène Jobert, dont plusieurs scènes ont été tournées sur la dalle qui est à quelques mètres du théâtre.
C'est avec une émotion non feinte que Colette Nucci est heureuse de revenir ce soir à la maison, même si les fauteuils sont passés du rouge traditionnel à un gris anthracite fort réussi.

Depuis sa nomination en septembre 1999, la comédienne n'a eu de cesse de mettre l'accent sur la "jeune" création, de promouvoir de longues séries tout en affichant une politique tarifaire favorable au plus grand nombre. Connaitrait-on aujourd'hui Alexis Michalik, Thomas Jolly, Volodia Serre, ou Côme de Bellecize s'ils n'avaient pas eu cette chance d'être accueilli au 13 ? C'est d'ailleurs Intra muros, une création du premier, qui sera le 9 mars le premier temps fort de la réouverture.

Il faut aussi citer le concours de jeunes metteurs en scène, qui existe depuis plus de dix ans, dont par exemple Elise Noiraud a été lauréate en 2015 pour les Fils de la terre.

Colette Nucci a pris le micro pour interpréter, en catalan, une chanson de Joan Manuel Serrat dont manifestement Anne Hidalgo , maire de Paris, connaissait les paroles par coeur et qui a fait un discours vivant, comme à son habitude.
La directrice est toujours animée par le partage, que ce soit sur un plateau avec une troupe, qu'avec le public et reste convaincue que sa première mission est d'aider les talents à s'envoler. Son énergie est communicative : il faut que ça nous déborde. Abusons du Théâtre 13 ! a-t-elle lancé avant la photo officielle.
Quelques extraits du spectacle d'un spectacle orchestré par le Grand Colossal Théâtre, collectif, fondé par Alexandre Markoff, a contribué à nous faire réfléchir sur le travail, la famille et le rôle politique que pouvait prendre le divertissement.
C'est cette fonction qui rend le théâtre si nécessaire aujourd'hui, alors que des années d'idéologie néolibérale se sont employées à disqualifier la notion de collectif, à changer le citoyen en consommateur et la nation en espace dédié à la libre concurrence.
Une note humoristique clôtura cet extrait et nous restons dans l'appétit d'une soirée entière en compagnie de ces artistes.

Il faut rappeler que le Théâtre 13 fonctionne sur deux sites, Jardin et Scène, à deux adresses différentes, avec la volonté commune de rester le pôle autour de la création, dédié aux jeunes compagnies et à l’émergence de la jeune création.
Il défend un théâtre populaire, ancré dans son quartier et accessible à tous les publics. Le Théâtre 13 compte 1000 abonnés pour l’ensemble de la programmation et plus de 50 000 spectateurs par saison.

Portant également un fort projet de transmission, le théâtre accueille dans le cadre des Temps d’Accueil Périscolaires, des élèves des écoles élémentaires proches. Ces représentations sont accompagnées d’ateliers d’éveil à la pratique artistique, dirigés par des comédiens professionnels.

Auront lieu dans les jours qui viennent Le grand dévoilement au cours de deux journées continues de visites ludiques et de spectacles, samedi et dimanche 26 février à partir de 13h 30 à 19h. Et puis, la création d'Intra Muros, texte et mise en scène Alexis Michalik du 9 mars au 16 avril 2017. 

Théâtre 13 - Jardin
103 A boulevard Auguste Blanqui
75013 PARIS

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)