dimanche 21 mai 2017

Dessert aux perles du Japon et Calvados

Après l'inauguration des nouveaux sites de production de Spirit France, j'ai eu envie, de retour à la maison, de combiner un dessert qui associerait pommes, Calvados et des perles du Japon, parce qu'en ce moment c'est un peu mon produit fétiche.

Peut-être pour me mettre en condition de mon prochain voyage au Mexique où on les utilise pour faire un dessert à la façon du riz au lait.

Et puis comme tous les produits à base de manioc elles peuvent être consommées par les personnes souffrant de maladie coeliaque pour remplacer les farines contenant du gluten. C'est aussi un souvenir d'enfance car ma maman les cuisinait régulièrement.


On prépare une compote en laissant les pommes en gros morceaux et on arrête la cuisson dès qu'elles sont tendres.

On prépare un caramel, classique, dans lequel on enrobera les fruits. On détendra au Calvados de son choix. J'ai opté pour la Fine VS Père Magloire, élaborée à partir de plusieurs cuvées, qui combine fraicheur et fruité et dont  les arômes de pommes sont très développés.

Elle se distingue par une distillation en continu en alambic de cuivre qui permet de concentrer les arômes de pomme, accentués par l’assemblage des cuvées les plus fruitées et un vieillissement en fûts de chêne centenaire.
On tapisse le fond de jolis verres. Tout le monde n'aura pas ces petits gobelets sigles Père Magloire, peu importe mais visons l'élégance. On remplit ensuite d'un tapioca épais, obtenu en ayant fait cuire des perles du Japon Tipiak dans du lait. J'avais sucré à la Stevia, et ajouté des épices Champa Chai de Saravane.
On place au frais. Au moment de servir on ajoute sur le dessus un morceau de pomme confite.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)