mercredi 3 mai 2017

Ensemble de Fabio Marra

La famille est un sujet inépuisable. Alors que Votre maman est à l'affiche du Théâtre de l'Atelier, Ensemble poursuit sa carrière au Petit Montparnasse. La pièce a été créé il y a plus de deux ans et c'est en toute légitimité qu'elle est créditée de deux nominations aux prochains  Molières.

Catherine Arditi, tête d'affiche, au sens propre comme au figuée, pourrait être Meilleure comédienne dans un spectacle privé bien que la concurrence soit rude (avec notamment Catherine Hiegel ...).

Fabio Marra pourrait être Révélation masculine. Il était temps car cela fait presque dix ans que cet artiste présente en France des pièces qu'il écrit, joue et met en scène. Il va jusqu'à dessiner et concevoir l'affiche avec la sensibilité qui le caractérise.

Ensemble traite de sujets qui font débat : la normalité, la réussite sociale, l'intégration, les secrets de famille et les non-dits. Ces thèmes ne sont pas nouveaux. On peut voir en ce moment à la Tempête le Bizarre incident du chien ... Mais ce qui fait la force du spectacle, outre des dialogues ciselés, c'est la qualité d'interprétation de tous les comédiens (aucun rôle n'est secondaire) qui nous font rire et réfléchir. Et aussi sans doute un côté  naturaliste qui laisse supposer que ce qui leur arrive aurait tout aussi bien pu se produire chez soi, ou chez la voisine.
Isabella, interprétée par Catherine Arditi est une femme déterminée, elle vit avec son fils Miquélé, un jeune homme simple d’esprit, impulsif et généreux. Cette relation fusionnelle entre une mère et son fils nous parle d’attachement, de sacrifice, avec un mélange de tendresse et d’ironie. Que se passe-t-il aujourd’hui quand quelqu’un a besoin de nous parce qu’il ne rentre pas dans le cadre ? Sommes-nous prêts à accepter la différence ? Et  y-a-a-t-il encore de la place pour un autre enfant dans la fratrie, une soeur par exemple ?
Catherine Arditi ne semble pas jouer un rôle. Son naturel est remarquable comme la palette des émotions qu'elle exprime ses jamais en "faire trop". J'ai pensé à la pièce d'Emile Ajar, la Vie devant soi où Myriam Boyer était aussi confondante de naturel.
Fabio Marra est incroyable. La progression du travail d'interprétation se ressent quand on visionne des vidéos de répétition. Incarner un simple d'esprit, impulsif et généreux exige beaucoup de nuances. Et il les a toutes.

Le décor est inhabituel pour une petite scène où deux spectacles s'enchaînent dans la soirée. Il reconstitue un intérieur modeste donnant sur une cour intérieure (qui peut être arrosée d'une averse) et peut se transformer en siège administratif ou en hôpital psychiatrique de manière très crédible.

On passe un moment rare en leur compagnie. On en sort transformé et bluffé par leur talent à tous en se promettant de guetter la future création de Fabio Marra ... et on n'ouvrira peut-être plus un paquet de pâtes de la même manière ... tout comme on regardera le monde avec des yeux neufs.

C'est une pièce à voir absolument. Regardez la bande annonce si vous êtes encore sceptique :
Ensemble de et mis en scène par Fabio Marra
avec Catherine Arditi, Sonia Palau, Floriane Vincent et Fabio Marra
Décor : Claude Pierson
Musique (conception et interprétation) : Les Guappecarto
Au Théâtre Montparnasse
31 Rue de la Gaité, 75014 Paris
Mercredi, jeudi, vendredi et samedi : 21h
Matinée Dimanche à 15h
Relâche exceptionnelle le 26 mai

Le 29 mai la pièce a reçu un Molière pour la prestation de Catherine Arditi.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés